Thursday, May 19

Autisme et neurosciences : la métropole de Lyon teste le “dépistage précoce”

A l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme le samedi 2 avril 2022, la Métropole de Lyon revient sur l’expérimentation qu’elle mène depuis septembre 2021 en partenariat avec l’entreprise spécialisée en neuroscience SIBIUS, afin de détecter le plus tôt possible les troubles cognitifs et sociaux chez les enfants âgés entre 3 à 4 ans et de mesurer l’impact d’un test de dépistage systématique.

Dans le cadre de ses missions de Protection Maternelle Infantile (PMI) en faveur de la prévention en santé chez l’enfant, la Métropole de Lyon met à profit ses compétences en matière d’innovation et œuvre pour le dépistage précoce des troubles cognitifs chez les jeunes enfants. 

Ainsi, depuis septembre 2021, elle conduit, en collaboration avec l’entreprise SIBIUS des tests grandeur nature auprès d’enfants âgés de 3 à 4 ans dans le cadre de ses compétences en Protection Maternelle Infantile (PMI) et dans les établissements scolaires du territoire, lors des bilans de santé ou du suivi PMI au sein des Maisons de la Métropole.

À travers cette expérimentation de plusieurs mois, l’objectif est donc tester systématiquement les enfants pour détecter plus vite et plus tôt les difficultés de natures cognitive, émotionnelle et sociale, rechercher des marqueurs précoces de troubles du neurodéveloppement et valider une solution simple et non-invasive de dépistage précoce.

 

« Aujourd’hui, il existe peu de solutions permettant une détection précoce, efficace et simple, des troubles du neurodéveloppement de l’enfant. Il est essentiel que notre collectivité se saisisse de cet enjeu de santé publique et contribue à faire avancer la Recherche pour tester, évaluer des résultats et imaginer des solutions de dépistage d’avenir pour prendre en charge plus rapidement les enfants atteints de ces troubles » explique Emeline Baume, 1ère vice-présidente de la Métropole de Lyon déléguée à l’Économie, l’Emploi, le Commerce, le Numérique et la Commande publique.

 

Des premiers résultats encourageants

Pour réaliser cette expérimentation, une équipe constituée de 7 puéricultrices et 2 médecins intervenant dans 8 établissements répartis dans les  3ème et 6ème  arrondissements de Lyon a pu réaliser la collecte de données au sein des écoles et des PMI concernées grâce à l’outil Digitrack:registered: de SIBIUS. 

« Les agents métropolitains qui travaillent au sein des services de Protection Maternelle Infantile ont réussi, par leur expérience et leur connaissance du terrain, à mobiliser et à sensibiliser avec pédagogie les parents et leurs enfants aux enjeux de cette expérimentation et je les en remercie » indique Lucie Vacher, vice-présidente de la Métropole de Lyon déléguée à l’Enfance, à la Famille et à la Jeunesse.

Sur accord de leurs parents, 115 enfants ont pu être testés durant cette expérimentation. Parmi ces derniers, 13 présentaient un profil atypique, et pourraient faire l’objet d’un suivi plus approfondi par l’équipe médicale, avec l’appui éventuel de spécialistes, dont le Centre d’Excellence de l’Autisme. 

« Ce résultat est particulièrement important car il signifie que sur les 115 enfants testés, 11% ont été nouvellement identifiés comme enfants à risque, ce qui confirme l’importance de dépister au plus tôt ces troubles cognitifs et sociaux chez l’enfant » souligne Pascal Blanchard, vice-président de la Métropole de Lyon délégué à la Santé, aux personnes âgées et en situation de handicap.

Afin de poursuivre la démarche, la Métropole de Lyon et SIBIUS échangent sur les suites du projet ainsi que sur la possibilité d’un déploiement plus large de la solution de SIBIUS auprès d’autres établissements du territoire.

À propos de SIBIUS :

L’entreprise SIBIUS, dirigée par Corinne Avelines et créée en 2019, est issue de la recherche en neurosciences de l’Institut des Sciences Cognitives Marc Jeannerod du CNRS et accélérée par la Société d’Accélération de Transfert de technologie Pulsalys et compte parmi ses fondateurs le Dr. Angela Sirigu, chercheuse en neurosciences cognitives et directrice scientifique du Centre d’excellence autisme et troubles du neurodéveloppement de Lyon, iMIND, porté par le centre hospitalier Le Vinatier à Lyon, et labellisé en 2020. SIBIUS a pour mission de permettre la détection précoce et le suivi de troubles cognitifs grâce à son marqueur objectif et sa plate-forme technologique, offrant des solutions rapides, non-invasives, simples et efficaces. Les solutions développées par l’entreprise sont basées sur les neurosciences, la méthodologie brevetée du Digitrack, le digital et l’intelligence artificielle. Plus d’information : https://sibius.eu/

À propos de Digitrack:registered: :

L’Institut des Sciences Cognitives du CNRS a développé une méthodologie innovante, le Digitrack:registered:, qui permet d’évaluer l’état cognitif d’un sujet au travers de l’exploration tactile d’images floues sur une tablette. Cette technologie a été brevetée aux États-Unis, en Europe, en Chine et au Japon. SIBIUS dispose une licence exclusive d’exploitation de ce brevet dans le domaine de la santé et développe des solutions  sur tablette pour mesurer l’attention visuelle du sujet. À l’aide de son doigt, le sujet doit parcourir une image entièrement floue pour la découvrir. Les mouvements effectués par le doigt du sujet sont captés et analysés par l’intelligence artificielle de la plate-forme technologique de SIBIUS. La comparaison des résultats du sujet avec les données d’une population neurotypique de mêmes caractéristiques permet la détection précoce de troubles cognitifs tels que l’autisme pour une prise en charge efficace au plus tôt.



Reference-www.lyftvnews.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.