Tuesday, May 17

Elections législatives : l’appel commun des écologistes, du Parti Socialiste et du Parti communiste du Rhône

Appel commun pour les élections législatives d’Europe-Ecologie-les-Verts, du Parti Socialiste et du Parti Communiste Français du Rhône. Le deuxième tour de l’élection présidentielle a permis d’éviter la victoire de l’extrême-droite grâce à la mobilisation de millions de nos concitoyens sans permettre toutefois d’offrir un débouché politique à la colère provoquée par le quinquennat Macron.

 
Elections législatives : l'appel commun des écologistes, du Parti Socialiste et du Parti communiste du Rhône Lzogis10

Marine Le Pen avec 42% des voix sur son nom, en progrès de 8 points par rapport à 2017, fait toujours peser une menace sur notre démocratie lors des élections législatives.

Emmanuel Macron est largement comptable de cette situation et s’il est réélu aujourd’hui, c’est en grande partie en raison du rejet de la représentante de l’extrême droite. La digue a tenu mais elle est fragile. Le président ne peut considérer que ce résultat exprime un soutien à sa politique.

Dans la clarté et sans illusion sur le projet d’Emmanuel Macron, nous, partis et formations de la Gauche et de l’écologie, avons clairement participé à battre l’extrême-droite, dans le carcan étroit des institutions de la Ve République, qui montre plus que jamais ses limites.

C’est la démonstration que la présidentialisation de la vie politique étouffe l’expression démocratique, entrave la pluralité des opinions, détourne un nombre trop important de nos concitoyens des urnes et alimente colères et déceptions.

Notre devoir est donc d’entendre le message que nous ont adressé les électrices et électeurs de la gauche et de l’écologie lors du premier tour de l’élection présidentielle.

Ils ne nous pardonneront pas de les contraindre une nouvelle fois à un vote de barrage à l’extrême-droite, ni de dérouler le tapis rouge à une majorité parlementaire issue de l’alliance du libéralisme et de la droite conservatrice.

Faisons la démonstration de notre sens des responsabilités.

La Gauche et l’écologie ont réuni 32,5% des voix au premier tour, Jean-Luc Mélenchon arrivant clairement en tête des candidats de gauche, avec 22% des voix exprimés. Ce score le place dans la position incontestable de force motrice du bloc de la gauche écologiste, il lui confère également la grande responsabilité de fédérer toutes les composantes de ce bloc.

Il nous appartient désormais de faire naître une nouvelle espérance en construisant, à l’occasion des élections législatives, un large rassemblement de la gauche et de l’écologie autour d’un pacte pour la justice sociale et écologique.

NOUS, Europe-Ecologie-les-Verts, Parti Socialiste, Parti Communiste Français, sommes UNIS et déterminés à construire le rassemblement de toute la Gauche et de l’écologie, dans le respect à la fois de nos diversités politiques et des réalités locales. Nous voulons contribuer à l’élection d’une majorité de gauche écologiste à l’Assemblée nationale.

La France Insoumise et l’Union Populaire ont donc un rôle central à jouer, pour créer les conditions de ce rassemblement et de l’avènement de cette nouvelle majorité de progrès.

 

Le résultat de Jean-Luc Mélenchon au 1er tour de l’élection présidentielle l’oblige.

 

Nos organisations sont prêtes à travailler à ce rassemblement comme elles l’ont démontré ici dans le Rhône, dans nos villes et à la Métropole.

Nous avons été capables, de construire des coalitions qui respectent notre diversité politique et qui engagent des politiques de progrès social et de transformation écologique ambitieuse.

Il nous est insupportable de vivre encore 5 ans de casse sociale, d’inaction climatique, d’arrogance, de violence et de mépris, de la part du président des riches.

Le vote de rejet a été très fort durant cette présidentielle. La colère est très importante dans notre pays. Les Françaises et les Français ont besoin d’une perspective sincère que nous incarnons avec une urgence de réformes positives, de progrès et de justice sociale.

Engageons-nous avec eux dans la transition environnementale, dans la création de services publics partout et pour toutes et tous, dans la refondation d’une République garante de l’égalité réelle pour chacune et chacun.

Mettons ensemble les formidables richesses que nous avons au service d’un projet résolument de gauche, écologique, féministe et de transformation sociale.

Pour mettre en œuvre de telles réformes, nous aurons besoin d’une majorité large de la Gauche et de l’écologie à l’Assemblée nationale, une majorité connectée aux attentes populaires.

Pour ces élections législatives, faisons tout pour être réunis, retrouvons-nous autour d’un contrat de législature répondant à l’aspiration des Français en respectant bien sûr le rapport de force issus de la présidentielle tout en tenant compte des ancrages locaux et des différentes sensibilités à gauche.

Car la gauche est riche de sa diversité, qu’il serait vain de vouloir nier ou effacer.

L’heure est trop grave, la menace de l’extrême droite, sur de nombreuses circonscriptions, trop angoissante.

Compte tenu des résultats du premier tour de la présidentielle, la vague LREM de 2017 qui avait emporté de nombreuses circonscriptions du Rhône peut refluer en 2022. Halte à ce grand risque !

Nos organisations font donc confiance à l’Union Populaire pour se donner les moyens politiques de cette ambition d’alternance.

La clé de cette ambition réside aujourd’hui dans un accord ambitieux et respectueux du contexte politique local.

Nos organisations y croient et veulent mettre tout leur poids pour qu’il aboutisse.



Reference-www.lyftvnews.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.