Tuesday, May 17

Le mode de scrutin des élections législatives est semblable et… bien différent des Présidentielles

L’élection des députés, pour un mandat de cinq ans, se tiendra les 12 et 19 juin. Le mode de scrutin est semblable à celui des présidentielles – majoritaire à deux tours – mais aussi bien différent puisque tous les candidats qui obtiennent au 1er tour le vote de 12,5% des inscrits peuvent se maintenir au second tour. Celà laisse la possibilité de triangulaires, voire de quadrangulaires, porteuses quelquefois de surprises.

 

Une élection au scrutin majoritaire 

L’élection se fait au scrutin uninominal majoritaire à deux tours, constamment utilisé sous la Ve République à l’exception des élections de 1986 où François Mitterrand avait instauré la proportionnelle. 

Chaque circonscription représente environ 125 000 habitants, pour un total de 577 députés élus. Onze d’entre eux représentent les Français de l’étranger, six sont élus dans les collectivités d’outre-mer et deux en Nouvelle-Calédonie.

Si aucun des candidats ne dépasse les 50 % des voix au premier tour, les deux premiers sont automatiquement qualifiés pour un second tour. Ceux qui dépassent 12,5 % des inscrits ; même en troisième ou quatrième position, peuvent se maintenir au second tour. 
Enfin, au second tour, celui qui remporte le plus de voix 
est élu , quel que soit le taux de participation.

Le mode de scrutin des élections législatives est semblable et... bien différent des Présidentielles  Visact10

L’Assemblée sortante, élue en 2017, compte 40 % de femmes : le groupe la république En Marche (créé à partir des initiales d’Emmanuel Macron) et ses alliés MoDem et Agir disposent de la majorité absolue avec 346 sièges. 

Le groupe Les Républicains compte 101 membres, le groupe Parti Socialiste 28, l’UDI 19, Libertés et territoires 18, LFI 17 et les communistes 15.

Vingt-trois députés n’appartiennent à aucun groupe, dont 7 RN ou apparentés.



Reference-www.lyftvnews.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.